• Prix Aristote 2014

     

    Prix  Aristote 2013

       Prix  européen de la critique poétique

      ARISTOTE
     
    *Aristote (en grec ancien Ἀριστοτέλης / Aristotélês) est un philosophe grec né à Stagire (actuelle Stavros) en Macédoine (d'où le surnom de « Stagirite », Σταγειρίτης), en -384,
    et décédé à Chalcis, en Eubée, en -322.

    Sa conception de l'être comme « substance » (ou ontologie) et de la métaphysique comme « science de l'être en tant qu'être » influença l'ensemble de la tradition métaphysique occidentale, d'Alexandre d'Aphrodise à Martin Heidegger en passant par Thomas d'Aquin, et orientale, d'Averroès et Maïmonide à Cordoue jusqu'aux théologiens de Byzance.

    Véritable encyclopédiste, il s'est beaucoup intéressé aux arts et aux sciences de son époque (physique, biologie, astronomie, politique, poétique,rhétorique, économique et éthique), il en théorisa les principes et récolta empiriquement des faits pour les appuyer. Sa théorie de l'art poétique fit autorité dans l'esthétique classique. Son économique influença Karl Marx, et sa politique Hannah Arendt. Il est également l'inventeur de la logique : il systématisa l'usage des syllogismes et décrivit les rouages des sophismes ou raisonnements fallacieux qui ont l'apparence de la validité.

     Prix  européen de la critique poétique
    francophone ARISTOTE 
     2014

     Prix Aristote 2014

      Prix Aristote 2014

      Pierre Brunel

    Pierre Brunel Biographie Carrière Élève de l'École normale supérieure (1958), il est reçu premier à l'agrégation de lettres classiques en 1962, puis prépare deux thèses sur Paul Claudel, obtenant son doctorat d'État en 1970. Assistant à la Sorbonne de 1965 à 1968, puis maître de conférences à l’Université d’Amiens, il devient professeur à l'Université Paris IV-Sorbonne en 1970, jusqu'à sa retraite en 2008. Travaux universitaires à la Sorbonne De 1982 à 1989, il dirige le département de littérature française et comparée et il est l'actuel directeur des Cours de Civilisation Française de la Sorbonne. Il a dirigé 120 thèses de doctorat de littérature comparée. Nommé en 2001 vice-président du conseil d'administration de l'Université Paris IV, il est actuellement professeur émérite de cette Université et y occupe la fonction de médiateur. Littérature comparée En 1981, il fonde le Centre de recherche en littérature comparée (CRLC) dont il est le premier directeur. En 1995, il fonde le Collège de littérature comparée (CLC) dont il est président. Ses efforts en faveur de cette discipline, ses nombreux travaux et son rayonnement international lui ont valu d'être élu en juillet 1995 membre de l'Institut universitaire de France à la chaire de littérature comparée et renouvelé dans cette chaire en 2000. Pierre Brunel n'est plus membre de l'Institut Universitaire de France depuis 2005 http://iuf.amue.fr/2000/08/22/promotion-de-juillet-2000-de-liufarrete-du-20-juillet-paru-au-jo-du-13-aout Membre de l’Association internationale de littérature comparée (AILC), il entretient des relations avec les comparatistes du monde entier. Il a succédé à Jean-Marie Grassin à la présidence de la Société française de littérature générale et comparée qui regroupe la presque totalité des comparatistes français et un certain nombre de savants étrangers. Il est docteur honoris causa de l’Université de Bâle, de l'Université de Turin, et de l'Université de Thessalonique. Il est membre de l’Academia Europaea, dont le siège est à Londres. Cours de Civilisation Française de la Sorbonne Cours de Civilisation Française de la Sorbonne Depuis 1988, Directeur des Cours de Civilisation Française de la Sorbonne (http://www.ccfs-sorbonne.fr/Test,2629.html ) Divers Il a fondé et dirige plusieurs collections : « Recherches actuelles en littérature comparée » aux Presses de l'Université de Paris-Sorbonne en 1985, « La Salamandre » à l'Imprimerie nationale en 1989 (une cinquantaine de volumes parus), et « Musique et musiciens » avec Xavier Darcos aux Presses universitaires de France en 1999. Il participe au Groupe d’études balzaciennes2, a préfacé et annoté plusieurs ouvrages de Balzac3 et dirigé un colloque sur cet auteur à l'Université Paris IV-Sorbonne, Balzac : temps et mémoire. Entre 2007 et 2009, Pierre Brunel a dirigé une émission sur une radio d’extrême droite, Radio Courtoisie, qu’il fréquentait depuis 1999, en même temps que Serge de Beketch, maintes fois condamné pour incitation à la haine raciale, ou Dominique Venner, le célèbre suicidé d’extrême droite. Publications Thèse 1970 : L'Orientation britannique chez Paul Claudel, thèse de doctorat d'Etat sous la direction de Charles Dédéyan, Université Paris-44 Sur la littérature 1972 : Histoire de la littérature française, Bordas (ouvrage collectif) 1977 : La Critique littéraire, PUF (ouvrage collectif) 1982 : Théâtre et cruauté, éditions des Méridiens 1983 : La Littérature comparée, Armand Colin (ouvrage collectif) 1988 : Dictionnaire des mythes littéraires(collectif, éd. du Rocher, rééd. 1994 et 2000 1992 : Mythocritique, Presses Universitaires de France 2001 : La Critique littéraire, coll. « Que sais-je ? » Sur Paul Claudel 1964 : L'Otage de Paul Claudel ou le théâtre de l'énigme, Lettres modernes 1965 : Le Soulier de satin devant la critique, Lettres modernes 1971 : Claudel et Shakespeare, Armand Colin 1974 : L'Échange de Paul Claudel, Belles Lettres 1975 : Claudel et le satanisme anglo-saxon, Université d'Ottawa Sur Arthur Rimbaud 1983 : Rimbaud : projets et réalisations, Champion 1983 : Arthur Rimbaud ou l'éclatant désastre, Champ Vallon 1995 : Rimbaud, biographie, étude de l’œuvre, Albin Michel 1998 : Une saison en enfer, édition critique commentée, José Corti 1999 : Rimbaud : Oeuvres complètes, La Pochotèque 2004 : Rimbaud, Livre de Poche essais 2009 : Ce sans-cœur de Rimbaud, Verdier 2004 : Éclats de la violence : pour une lecture comparatiste des “Illuminations” d'Arthur Rimbaud, J. Corti Sur la musique 1980 : L'Opéra, Bordas (ouvrage collectif) 1981 : Vincenzo Bellini, Fayard 1997 : Les Arpèges composés : musique et littérature 1999 : Aimer Chopin, Presses Universitaires de France, nouvelle éd. Symétrie, 2010. 2003 : "Le secret en musique", in Sigila n° 11 Autres 1971 : Le Mythe d'Electre, Armand Colin, (rééd. 1995 aux éd. Champion) 1974 : Le Mythe de la métamorphose, Armand Colin (reéd. 2004, José Corti, « Les Massicotés ») 1974 : L'Évocation des morts et la descente aux enfers, SEDES 1978 : L'État et le Souverain, Presses Universitaires de France 1995 : Sarrasine - Gambara - Massimilla Doni d'Honoré de Balzac,folio classique, Gallimard 1995 : Butor : L'emploi du temps, Presses Universitaires de France 1996 : Formes baroques au théâtre 1997 : Apollinaire entre deux mondes : le contrepoint mythique dans “Alcools” : Mythocritique II, PUF 1997 : Transparences du roman : le Romancier et ses doubles au XXe siècle 1998 : Monsieur Victor Hugo, Vuibert (2e : 2002) 1998 : Lectures d'une œuvre : les poésies de Stéphane Mallarmé ou échec au néant, éd. du Temps 1998 : Français Lycée : tout le programme de la seconde à la terminale 1998 : L'Imaginaire du secret, éd. Ellug 1999 : Dix mythes au féminin, Adrien Maisonneuve 2000 : La Légende des siècles (première série 1859), éd. du Temps 2000 : Dictionnaire pour l'étude des Complaintes de Jules Laforgue, éd. du Temps 2001 : 1939 dans les lettres et les arts : essais offerts à Yves Chevrel (avec Danièle Chauvin) 2001 : Glissements du roman français au XXe siècle, Klincksieck 2001 : Basso continuo, Presses Universitaires de France 2002 : Dictionnaire des mythes féminins (collectif), éd. du Rocher 2002 : Voix autres, voix hautes : romans femmes du XXe siècle 2002 : Où va la littérature française aujourd'hui ?, Vuibert 2003 : Philippe Jaccottet : cinq recueils, éd. du Temps 2003 : Va-et-vient / Hugo Rimbaud Claudel, Klincksieck 2003 : Mythopoétique des genres, Presses Universitaires de France 2012 : Rue des Martyrs, Les éditions du Littéraire 2013 : Michel Butor L'Emploi du temps - ou le mode d'emploi d'un labyrinthe, Les éditions du Littéraire Références

     Prix Aristote 2014

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    de gauche à droite : JF Dussottier, président ; Pierre Brunel, lauréat ; Francesca Tumia, doctorante à la Sorbonne

     

    Prix Aristote 2014

     

     

     

     

     

     

    Prix Aristote 2014

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Prix Botticelli 2014Prix Virgile 2014 »