• Prix Aristote

     

    Prix AristotePrix Aristote

     

    PRIX européen

     ARISTOTE

    2020

    Prix Aristote

      

    Prix Aristote

     

    Prix Aristote

    Prix Aristote

    RENÉ  CORONA

     

    René Corona vit entre la Calabre et la Sicile, où il enseigne les beautés de la langue française et cultive son spleen au bord du Détroit ou face à l’Etna. Il s’intéresse à l’histoire de la langue, à la traduction, à la poésie, sujets sur lesquels il a publié quelques essais. Il lui arrive aussi de traduire en français des poètes italiens et de traduire en italien des écrivains français qu’il admire. Henri Calet par exemple, dont il vient de traduire L’Italie à la paresseuse.

     

    Bibliographie :

    Faut pas faire de faux pas. La vie du rail (coll. Rail noir), 2003.
    Diachronie, poésie et traduction : d’une langue à l’autre, la poésie, pourquoi ? L’Harmattan, 2009.
    Paul de Roux entre éblouissement et enchantement : la langue du poème. L’Harmattan, 2010.
    Les mots de l’enfermement : clôtures et silences, lexique et rhétorique de la douleur du néant. L’Harmattan, 2012.
    Exercices d’admiration : de la langue à la parole, et de quelques poètes. L’Harmattan, 2014.
    Le singulier pluriel : Icare et les élégiaques. Hermann 2016.
    L’échancrure du quotidien. L’Harmattan, 2017.

     

     Prix Aristote