• Prix Cassiopée

     

     "Il est grand temps de rallumer les étoiles.."  Guillaume  Appolinaire

    *

    Ce prix a été créé en 2014,

    il récompense une revue de langue française ouverte à la poésie, l'art et la littérature

    Prix Cassiopée

    2017

    Prix Cassiopée

     

    Prix Cassiopée

    Prix Cassiopée

    Prix Cassiopée

    L’axe central de la Revue européenne de recherches sur la poésie est l’unité de l’Europe sous le signe de la poésie, à toute époque et pour tout espace, dans une harmonie de la République européenne des lettres.

     

     

    Prix CassiopéePrix Cassiopée

     

    L’EUROPE EST UNIE SOUS LE SIGNE DE LA POÉSIE

    UNE REVUE SUI GENERIS

    La Revue européenne de recherches sur la poésie ne veut pas entrer dans la foule des revues sur la poésie ni dans celles de poésie tout court. C’est la première dans son genre. On calcule en France « plus de trois cents revues » de poésie, des minuscules en quelques feuilles à celles qui sont de vrais volumes, des feuilles A3 ou A4 à peine pliées aux revues de référence. Mais aucune n’a la même vision que la Revue européenne de recherches sur la poésie.
    Les quatre mots de son intitulé sont de toute évidence : revue (discours, réflexion, analyse, étude, panorama, excursus), européenne (espace européen de la poésie), recherches (uniquement des recherches sur la poésie, de théorie, esthétique, commentaire), poésie (genre poétique de toute sorte).
    La Revue européenne de recherches sur la poésie a une perspective large, d’espace et de temps. Son espace concerne toute l’Europe : elle s’occupe de toute la poésie européenne, de la limite conventionnelle de l’Oural, séparant l’Europe de l’Asie, aux côtes du Portugal, et du Nord des Pays Scandinaves à la Sicile. Les temps chronologiques qu’elle traite scrutent toute époque de la poésie européenne, du Moyen-Âge à nos jours.
    Bien sûr, pas de palmarès des différents espaces et temps. C’est l’unité générale qui est le point de référence constant. Dans l’immense forêt de la poésie européenne, les grands arbres, les petits arbrisseaux et le maquis sont sur le même plan et exercent le même rôle.

     

     

     

     

     

    « Prix CalliopePrix Jean-Louis Forain »