• Prix Virgile 2013

         

    Prix Virgile 2013

     

    PRIX     EUROPÉEN  FRANCOPHONE

    POÉSIE  et  LETTRES
    VIRGILE  2013
     Prix Virgile 2013 
     
    Fugit irreparable tempus
    (le temps  fuit  irréparable)
    VIRGILE

    *
    Ce Prix récompense un poète ou écrivain
    européen francophone

    dont les écrits sont reconnus en Europe
    Prix honorifique qui repose sur l'ensemble d'une oeuvre
    et l'engagement d'une vie pour la poésie et la littérature
    de langue française


    ************************************************************************************************
    Poète latin, auteur de l'Énéide, récit épique considéré comme un chef-d'oeuvre de la littérature mondiale, qui eut une influence considérable sur les écrivains européens.
    Ayant acquis l'immortalité littéraire grâce à l'Énéide, Virgile va influencer nombre d'écrivains du moyen-âge, de la renaissance (tel Ronsard, qui rédige la franciade inachevé dans la volonté de donner un équivalent français à l'Énéide) et de l'époque moderne. En littérature, Virgile deviendra également un personnage de roman, notamment dans La Mort de Virgile de l'auteur allemand Hermann Broch, qui relate les derniers jours de l'écrivain latin.
    ***************************************************************************************

    Prix Virgile 2013

     
     

    Prix Virgile 2013

    RODICA  DRAGHINCESCU
    (France/Roumanie)
     
     

    Prix Virgile 2013

     

    Prix Virgile 2013

    de gauche à droite : notre Conseiller en art Michel Bénard, son excellence M. Henri Senghor

    notre lauréate Rodica Draghincescu, le Président Jacques-François Dussottier

     

     

     

    Rodica Draghincescu est une poétesse, romancière, essayiste et traductrice francophone d’origine roumaine, née à Buziaş le 29 novembre 1962.

    Auteur bilingue roumain-français, porte-drapeau de la nouvelle génération d’écrivains roumains, « la '90 », une génération d’auteurs non-conformistes, provocateurs et subversifs, issus de la chute du régime politique de Nicolae Ceaușescu. Membre de l’Union des écrivains roumains, de l’Association des écrivains de Bucarest, de la Société des écrivains allemands Die Kogge, de la Maison des écrivains de Paris, de la SGDL Paris. Rédactrice pour la France de la revue allemande Matrix.

    Les premières publications éditoriales de Rodica Draghincescu datent de 1993. Depuis, recueils poétiques, romans et essais littéraires se succèdent. 2000 restera pour elle l'année de l'ouverture européenne, avec des bourses d’étude, résidences d’écrivain, prix, tournées et spectacles poétiques en Europe et au Canada. Rodica Draghincescu est présente dans un grand nombre d’anthologies poétiques étrangères et dans des revues littéraires internationales. Ses textes ont été traduits en 12 langues étrangères. Plusieurs de ses poèmes français ont été chantés ou peints par des artistes performeurs, tels qu'Hélène Martin, Jean-Luc Kockler, Jean-Pascal Boffo, Dorothéa Fleiss, Philippe Joncquel, Gilbert Sand, Serge Rey ou l'accordéoniste Michel Biehler. À part ses chroniques et essais publiés dans des revues roumaines, françaises et allemandes, Rodica Draghincescu a eu de nombreuses collaborations culturelles à TVRI et RTVR Bucarest, RFI et France Culture Paris, WDR et Radio Deutsche Welle, Cologne, Allemagne. Entre 1995 et 2000, Rodica Draghincescu exerce les métiers d’universitaire et de chercheur à l'Académie roumaine, sections linguistique romaine, littérature roumaine et littérature française. Surnommée par la critique "la Nathalie Sarraute des Roumains", "l'Amazone des Lettres roumaines" et par la critique française "un Michel Butor féminin". En octobre 2005, l'auteur s’installe à Metz, pour faire une thèse de doctorat à l'Université Paul Verlaine de Metz. Depuis 2006, elle dirige des lectures performance et des ateliers d'écriture en Lorraine et ailleurs,

    en France.

    ****

    Prix :

     Prix spécial poésie francophone attribué par l’Académie de Lettres et des Beaux-Arts Le Périgord, pour le recueil Poèmes de Timisoara, Bordeaux 1992

    • Prix de l'Union des écrivains de Roumanie et de l'Association des écrivains de Dobroudja pour le début en prose avec le roman Distance entre un homme habillé et une femme telle qu’elle est, 1996
    • Prix spécial étranger au Festival international de poésie Goccia di

    Luna, Pomezia (Rome), Italie 1995

    • Grand Prix de la poésie d'avant-garde "Géo Bogza" attribué par l'Union des

    écrivains de Roumanie et la maison d'édition Vinéa, Bucarest 1999

    • Prix spécial du Festival de poésie de la ville d'Oradea et de l'Académie de sciences et de lettres d'Oradea, pour l'anthologie Ah !, Roumanie 1998
    • Prix de poésie de l’Union des écrivains de Roumanie et de l'Association des écrivains de Bucarest pour le recueil Eu-genià, éditions Vinéa, Bucarest 2000
    • Prix européen Le Lien du Festival international de poésie itinérante Terra nova pour l'ensemble de ses œuvres poétiques en langue française, Metz-Nancy 2006.

    Publications récentes

    • Schreiben Leben (entretiens et essais littéraires), Pop Verlag, Leonberg, 2005
    • À vau-l’eau (roman traduit du roumain), arHsens édiTions, Paris, 2006
    • Blé blanc (poésie), éditions TranSignum, Paris, 2007
    • Seulement (interviews avec 7 débutants en littérature française contemporaine), éditions Le chasseur abstrait, Toulouse, 2008
    • "Morgen und Abend", poésie, traduction du français: Rüdiger Fischer, Pop Verlag, Ludwigsburg 2004, 
    • "Zâna dracilor"/"La fée des diables", roman, Editura Est, Bucuresti, Roumanie 2006 
    • "Sag nie wieder!"/"Ne dis jamais encore!", poésie, traduction du français: Rüdiger Fischer, H. Schiller Verlag, Berlin 2011,
    • "RA(ts)", poésie illustrée par le graveur Marc Granier, éditions du Petit Pois Béziers, 2012
      Depuis 2010, elle dirrige le webmagazine international, multidisciplinaire et plurilingue LEVURE LITTERAIRE: http://www.levurelitteraire.com

     


     

          la remise de ce Prix a été effectuée le

    samedi 8 juin 2013 à 14 heures
    Espace culturel Mompezat
    16 rue Monsieur le Prince 75006 Paris
    (métro : Odéon ou Luxembourg)
     
    « Prix Arts Senghor 2013Prix Michel Ange 2013 »